Entreprises : recruter en alternance toute l’année et partout en France c’est désormais possible avec IFDA

Devenez partenaire IFDA et profitez de notre vivier d’étudiants en formation
Pour trouver le candidat dont le profil correspond à vos besoins.

Pourquoi choisir IFDA pour recruter votre alternant ?

POUR LA FLEXIBILITÉ DU RYTHME ÉCOLE / ENTREPRISE

POUR LA DIVERSITÉ DES PROFILS

A l’ISCOD, il n’y a pas d’étudiant type ! Loin d’être formatés, nos élèves ont des profils variés, que ce soit en termes d’âge, d’expérience ou de compétences. Chaque étudiant est unique, mais tous ont un point commun : l’envie d’apprendre différemment, une vraie appétence pour les technologies, et la motivation de se former sur le terrain. Alors pourquoi pas dans votre entreprise ?

POUR LA QUALITÉ DU SUIVI DE LA RELATION ÉCOLE / ENTREPRISE

Nos chargés de relations entreprises vous accompagnent tout au long de l’année. Ils vous aident à identifier les besoins de votre entreprises, pré-sélectionnent pour vous les profils les plus adaptés et facilitent vos démarches administratives pour l’établissement des contrats. Une fois l’alternant recruté, ils restent à votre disposition et peuvent intervenir selon vos besoins.

POUR LES COMPÉTENCES DE NOS ÉTUDIANTS

Nos formations couvrent des sujets variés qui vont du marketing / communication, aux ressources humaines, en passant par le management et le commercial. Digital native, nos étudiants suivent leur formation en ligne à travers des supports innovants (vidéos, e-learning, visio conférences,…). Notre méthode d’enseignement favorise leur autonomie et développe leurs soft skills.

POUR SON FORMAT DE FORMATION 100 % EN LIGNE

Les salariés se formant en mobile learning économisent de 40 à 60% de temps de formation par rapport à une session en présentiel. Une économie de temps induite par la possibilité de se former n’importe où et à n’importe quel moment.

POUR LA DIVERSITÉ DE SON OFFRE DE FORMATIONS

Plus de 30 parcours de formation débouchant sur des certifications allant de niveau 5 (bac+2) à niveau 7 (bac+5) sur les filières marketing digital, développement commercial / relation client, communication et ressources humaines.
secondlayerbackgradient.png

LES ÉTAPES DU RECRUTEMENT D’UN ALTERNANT

A
1. DÉFINIR

Votre interlocuteur ISCOD vous aide à définir le profil dont votre entreprise a besoin

B
2. TROUVER

Sélectionnez et interviewez l’alternant idéal parmi notre vivier de candidats

C
3. RECRUTER

ISCOD vous accompagne dans le choix du type de contrat le plus favorable pour votre entreprise

A
6. PLANIFIER

Définissez avec l’alternant un calendrier étude / alternance en phase avec sa mission

B
5. INTEGRER

L’alternant peut démarrer sa mission à tout moment, sans contrainte de calendrier scolaire

C
6. SUIVRE

Tout au long de l’alternance, le learning coach ISCOD est en lien avec l’étudiant et l’entreprise pour s’assurer du bon déroulement de la mission

Ressources
humaines
Management &
Gestion
Administration, Finance & Comptabilité
Immobilier
Marketing, Communication & Digital
Développement Web & Informatique
Commercial & Relation Client
8

Vous souhaitez renforcer vos équipes ?

Nos rentrées sont possibles tout au long de l’année.

Dès aujourd’hui, IFDA peut vous accompagner dans vos démarches de recrutement.

Le contrat d'apprentissage en alternance

1. Caractéristiques du contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat écrit de droit privé. Il prend le plus souvent la forme d’un CDD d’une durée égale à celle de la formation mais il est également permis de conclure un CDI, débutant alors par une période d’apprentissage.

Dans un cas comme dans l’autre, le contrat d’apprentissage doit être conclu au moyen du formulaire Cerfa n° 10103*06.

Vous pouvez le télécharger directement – ainsi que sa notice explicative – à l’adresse suivante : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R1319

A noter également que le contrat d’apprentissage :

  • ne peut pas inclure de clause de dédit-formation ;
  • doit inclure le nom et la qualification du maître d’apprentissage ;
  • doit être signé en 3 exemplaires par l’employeur et l’apprenti (ou ses parents pour les plus jeunes) ;
  • doit être validé par l’organisme d’enregistrement. En fonction du secteur d’activité de votre entreprise, il peut s’agir de la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat ou la Chambre d’Agriculture. Pour les employeurs du secteur public non industriel et commercial, c’est l’unité territoriale de la Direccte qui prend en charge la validation de contrats.

2. Qui peut être apprenti ?

Depuis le 1er janvier 2019, les contrats d’apprentissage sont accessibles de 16 à 30 ans (29 ans révolus).

Il est toutefois possible de repousser l’âge légal jusqu’à 31 ans s’il s’agit d’un second contrat d’apprentissage conclu :

  • pour permettre à l’apprenti d’accéder à un diplôme de niveau supérieur ;
  • parce que le premier contrat à été rompu pour des raisons indépendantes de la volonté de l’apprenti.

Dans un cas comme dans l’autre, le second contrat doit être signé dans un délai d’un an après l’achèvement du premier.

Retenez également qu’il n’y a aucune limite d’âge pour :

  • les apprentis reconnus travailleurs handicapés ;
  • les apprentis devant obtenir leur diplôme pour créer ou reprendre une entreprise.

3. Temps de travail

Pour les apprentis majeurs, le temps de travail est semblable à celui des autres salariés de l’entreprise soit 35 h par semaine, à moins d’une dérogation conventionnelle ou collective particulière.

En revanche des dispositions spéciales sont prises pour les apprentis de moins de 18 ans :

  • ils sont dispensés de travail de nuit. De même, il est formellement interdit de les faire travailler un jour de fête légale ;
  • ils ne peuvent pas travailler plus de 4h30 consécutives, suivies de 30 minutes de pause ;
  • à moins d’une dérogation spéciale de l’inspection du travail, ils ne peuvent pas travailler plus de 8 heures par jour ;
  • ils doivent avoir 2 jours de repos consécutifs par semaine.

4. Quel est la durée du contrat d’apprentissage ?

Depuis le 1er janvier 2019, la loi autorise la conclusion d’un CDD de 6 mois à 3 ans. Il peut aller jusqu’à 4 ans si l’apprenti est reconnu comme travailleur handicapé.

En cas de conclusion d’un CDI, la période d’apprentissage doit également être comprise entre 6 mois et 3 ans, voire 4 ans pour un travailleur handicapé.

5. Comment se déroule la formation ?

La formation de l’apprenti dure au moins 400 heures par an ou 1 350 heures réparties sur 2 ans dans le cadre d’un BTS. Le temps exact passé en entreprise et en CFA (Centre de Formation des Apprentis) varie en fonction de la formation.

Quoi qu’il en soit, l’employeur doit désigner un maître d’apprentissage pour superviser le travail de l’alternant et l’aider à s’intégrer dès son premier jour dans l’entreprise.

Un entretien d’évaluation sera organisé par le CFA en présence du maître d’apprentissage, de l’apprenti et de l’employeur dans les 2 mois suivant la conclusion du contrat : le déroulement de la formation pourra alors être réaménagé en fonction des circonstances.

6. Les avantages financiers et fiscaux

Le saviez vous ?

Le plan « un jeune, une solution » a été lancé en 2020 et vise à promouvoir l’emploi des 16-25 ans, ainsi que les métiers d’avenir via plusieurs leviers. Sa mesure phare, celle d’une prime à l’embauche de 6000 euros !

Cette prime est reversée sans condition aux entreprises de moins de 250 salariés pour les contrats conclus entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2023. Pour ce qui est des plus grandes structures, elles pourront également y avoir accès en respectant le quota minimum d’embauche en alternance.

7. Tableau de rémunération

La rémunération d’un apprenti dépend essentiellement de son âge et de son année de formation. Elle est calculée par rapport au SMIC mensuel (1 747,24 € en 2023) mais peut être majorée si les accords collectifs prévoient une rémunération minimale supérieure.

Rémunération brute minimale prévue par la Loi en 2023 :

Année 18-20 ans 21-25 ans 26 ans et +
1ère année de la formation 751,31 € / mois (43% du SMIC) 926,04 € / mois Salaire le + élevé entre 53% du Smic et 53% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage 100 % du SMIC Salaire le + élevé entre le Smic (1 747,24€) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage
Avec aide de l'état 251,31 € / mois 426,04 € / mois 1 247,24 € / mois
2nde année 891,09 € / mois (51% du SMIC) 1 065,82 € / mois Salaire le + élevé entre 61% du Smic et 61% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage Exemple de salaire basé sur la les rémunération types, calculs à faire en fonction de chaque convention collective qui peut avoir un mode de calcul différent. Exonérations de cotisations sociales Les rémunérations des apprentis bénéficient de la réduction générale de cotisations patronales sur les bas salaires. L’exonération des cotisations salariales est limitée à 79% du SMIC. Pour 2023, le SMIC s’élevant à 1 747,24 €, la limite applicable aux apprentis est égale à 1 362,85 € (78% du SMIC).
3ème année 1 170,65 € / mois (67% du SMIC) 1 362,85 € / mois Salaire le + élevé entre 78% du Smic et 78% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage Le calcul des salaires varie en fonction de la date d’anniversaire de l’apprenti. Le changement de tranche de salaire prend effet le premier jour du mois qui suit l’anniversaire de l’apprenti. Le calcul des salaires varie aussi en fonction de l’antériorité de parcours en apprentissage du jeune. L'aide de l'Etat est conditionnée pour les entreprises de plus de 250 salariés, elle n'est valable que la première année quelle que soit la durée du contrat (1an ou 2 ans)

A noter que si le contrat d’apprentissage prévoit des avantages en nature, ils peuvent être déduits à hauteur de 75 % du salaire.

Exemple en 2023 de rémunération d’un apprenti sur 2 ans, qui débute une formation en apprentissage pour la première année*

L’étudiant a 20 ans au moment de la signature, puis 21 ans à partir du quatorzième mois du contrat :

  • 12 mois pendant la première année à 751,31 €
  • 2 mois pendant la deuxième année à 891,09 €
  • Suite au changement de tranche d’âge, 10 mois pendant la deuxième année à 1 065,82 €

Ce salaire représente 9 015,75 € la première année et 12 440,34 € la deuxième année, soit 894,00 € par mois en moyenne.

Avec l’aide de l’Etat de 6 000 €, le salaire de l’apprenti ne représente plus que 644,00 € par mois en moyenne.

*en fonction de votre convention collective, une règle de calcul spécifique peut s’appliquer, notamment au niveau du salaire de référence et du pourcentage à appliquer.
Calculé selon SMIC en vigueur au 01/05/2023 sur une base de 35h/ semaine

Découvrir

À propos

Nous rejoindre

Contact

Vous êtes ?